128066230_1018121885337193_2287786865050

Blog littéraire et poétique :

Poétise ta vie

Interview Guillaume Rivière, 27 ans, compositeur et musicien : sa passion, c'est son métier !

Dernière mise à jour : nov. 20


Le 25 mars, Guillaume Rivière, compositeur de la mélodie pour mon site a répondu

à mes questions. Ci-dessous, en voici ses réponses :



Question 1 – Récemment, je t'ai contacté pour me créer une mélodie pour mon site.

Raconte-nous comment tu as procédé, de la création à l'enregistrement : as-tu d'abord écrit une partition ?


Pour la composition de ce morceau j’ai procédé comme je le fais le plus souvent

c’est à dire prendre un instrument et me laisser guider par ce qui vient, ce que ce dernier

me propose ! Après quelques divagations sur ma guitare, une petite mélodie est sortie. Cette

mélodie, je l’ai dès lors travaillée, fait évoluer pour en arriver à la forme finale enregistrée !

Ensuite le travail d’enregistrement est la partie la plus rapide car lorsque j’ai trouvé ma base

tout en découle sans que je le réfléchisse vraiment !!

Je n’ai écrit aucune partition, je n’écris jamais de partition pour aucune de mes compositions. Au final dans les musiques actuelles l’utilisation des partitions n’est pas des plus répandu (sans vouloir faire de généralités).



Question 2 – Décris-nous un peu cette mélodie ..

Tu m'avais évoqué le célesta : quel est cet instrument, l'as-tu utilisé ? Si oui, pourquoi ce choix ?


En effet au début de nos échanges j’avais évoqué le célesta, instrument semblable à un piano à la différence que les marteaux ne frappent pas sur des cordes comme un piano mais sur

des lames métalliques, plus dans l’idée d’un Glockenspiel. On le retrouve souvent dans les compositions de Yann Tiersen par exemple. J’avais tout de suite pensé à cet instrument car

je l’utilise souvent dans mes compositions. Il a un timbre très intéressant à retravailler et ce quelque soit le style de musique envisagé.

Néanmoins je n’ai pas utilisé de Celesta pour cette compo car tu semblais plus attirée par

des sons folk comme la guitare etc etc.



Question 3 – La mélodie sera libre de droit.

Pourrais-tu expliquer ce que ça implique exactement pour ceux et celles qui auraient envie de l'utiliser, la diffuser et où pourront-ils la trouver ?


C’est un choix que j’ai fait de manière à ce qu’elle ne te coûte rien dans l’utilisation.

Ce n’est pas pour autant qu’elle ne m’appartient pas car je l’ai déclaré en tant que

compositeur. Disons que c’est comme un prêt longue durée.



  • Parlons un peu de toi …

Question 4 – Tu es musicien, compositeur depuis 7 ans et tu sembles maîtriser plusieurs instruments ( batterie, célesta, piano, guitare). Tu veux bien en dire un peu plus sur toi : ton âge, tes études / formations, le genre de ta musique, est-ce que tu chantes aussi ?


Alors j’ai 27 ans , je fais de la batterie depuis que j’ai 6 ans, instrument que j’ai

appris dans plusieurs écoles privées puis au conservatoire. Passionné de musique depuis

presque toujours, j’ai passé un Bac L option musique lourde (option qui existait et avait un

vrai sens à l’époque). Je me suis lancé au début dans des études d’histoire à la fac ne

considérant pas vraiment la possibilité de faire de cette passion mon métier. C’est sur les

bancs de la Fac que j’ai rencontré pas mal de personnes, elles aussi musiciennes. Les choses

ont ainsi réellement démarré à ce moment là grâce à plusieurs groupes de musique. Puis

j’ai décidé d’arrêter la route avec les groupes avec lesquels je tournais car je ne m’y

retrouvais plus.

C’est en me retrouvant seul que je me suis mis à jouer du piano, de la basse, de la guitare,

différents synthétiseurs, le tout en autodidacte. Ces nouveaux instruments et horizons

musicaux m’ont ouvert d’autres portes comme la composition pour le spectacle vivant,

discipline dans laquelle j’exerce le plus actuellement.




Question 5 – En 2013, tu as remporté le Tremplin Jeunes Talents de Châtellerault avec deux jeunes femmes avec lesquelles tu as formé un groupe par la suite.

Ce groupe est-il toujours d'actu ? J'ai lu qu'il existait un album du groupe dispo

sur Deezer, I-tunes … mais je n'ai pas trouvé. Où peut-on l'écouter ?


Ahahah ! Je vois que tu t’es bien renseignée avant cette itw. En effet, j’étais à la fac

de Poitiers à cette époque, j’ai rencontré deux cousines pleine de talents qui m’ont proposé

de les rejoindre pour créer un groupe appelé Kokopeli. Par je ne sais quel miracle nous

avons gagné ce tremplin dont tu parles ce qui nous a à l’époque permis de faire beaucoup

de concerts un peu partout en Europe. C’était assez incroyable à notre stade. Pour plusieurs

raisons mon aventure avec les Kokopeli s’est arrêté il y a quelques années mais elles

continuent toutes les deux ce beau projet qui continuent de tourner, on peut trouver

facilement quelques morceaux avant la sortie prochaine de leur album me semble t-il.



  • Tes projets, musique perso, promo

Question 6 – Il y a quelques mois, tu as évoqué un projet perso. De quoi s'agit-il, est-il fini ?


En effet je travaille sur mon premier EP depuis quelques mois maintenant. C’est grâce

aux confinements répétitifs que j’ai pu prendre le temps de composer et écrire les titres pour

ce projet qui me tient à cœur. Il y a encore un peu de travail à faire dessus mais je pense qu’il

sera prêt pour l’été.



Question 7 – Est-il possible d'écouter tes créations personnelles quelque part : as-tu un site, les partages-tu sur un réseau social, Youtube ... ? Sinon, l'envisages-tu, pourquoi ?


Jusqu’à présent toutes mes compositions étaient destinées à du spectacle vivant donc pour

du direct. Le projet d’Ep dont je te parlais juste avant est ma première vraie création pour

moi. Il y aura donc la possibilité de l’écouter sur Spotify, Deezer, Itunes lorsqu’il sortira sous

mon nom d’artiste -Llaume- pour l’instant tout est secret.



Question 8 – Comment promeus-tu ton travail pour que l'on fasse appel à toi ?


C’est avant tout des rencontres. En faisant des créations pour divers personnes,

compagnie le cercle s’élargit et permet de travailler sur de nouveaux projets. Je dois dire

que je n’ai jamais trop promu mon travail, je mise tout sur l’humain et les rencontres pour

avancer tranquillement.



  • Ton travail, le monde de la musique et des artistes et tes clients/ employeurs

Question 9 – Ton travail est-il davantage de la création ou de l'interprétation :

fais-tu beaucoup de scènes, publies-tu, vends-tu les partitions et tes musiques ?


Lorsque je travaille en tant que batteur dans un groupe je suis le plus souvent interprète

car j’aime aussi ne pas avoir à réfléchir à tout et me laisser porter par une composition

venant d’ailleurs. Par contre sur mon projet solo c’est uniquement de la composition/

création et vu que le projet est tout frais je n’ai pas eu l’occasion de le présenter sur scène,

ça arrivera bientôt dès que les salles de concerts pourront rouvrir…



Question 10 – Pour qui travailles-tu majoritairement : le monde de la musique, du

spectacle vivant, les particuliers, pour toi ? Donnes-tu des cours de batterie, guitare ou autres ?


Tout dépend des périodes. J’ai commencé ce métier en travaillant uniquement dans

la musique. Puis après quelques années j’ai complètement arrêté la musique pour me lancer

dans le spectacle vivant, le travail pour des Compagnies de théâtre, de danse parfois même

des courts métrages. Aujourd’hui j’avoue avoir envie de retravailler un peu en musique

actuelle sans lâcher pour autant le travail fait en théâtre ou danse.

Je n’ai jamais donné de cours d’instrument , je ne suis en rien pédagogue et puis ce n’est

surtout pas mon métier, je connais plein de personnes qui font ça très très bien !



Question 11 – Tu es musicien pour la Compagnie de Théâtre « Les 3 cris » : quels sont les 3 cris ( positifs ou négatifs ) que tu aimerais pousser en tant qu'artiste ?


– Je n’ai que ceux de la compagnie à crier, peut être arriveras tu a trouver les 3 « les

cris de la foule et les bruits du monde créent la musique de la vie et font danser les âmes

rêvantes »


– Trouver ces 3 cris ? Oui, alors, je dirais :

  1. « Mais ... bordel ????!!!! » ^^

  2. « J'aimerais être pédagogue pour pouvoir t'apprendre un peu la guitare » ^^

  3. Le 3ème cri s'entend en écoutant ton âme rêvante ...



  • Toi, l'écriture et la poésie … ( facultatif )

Question 12 – Pour terminer, sur ta page Facebook, tu as posté l'extrait d'un poème de Baudelaire ( ci-après ) : serais-tu poète ? Si oui, pourrais-tu nous écrire quelques vers ou réécrire ceux-ci de manière plus joyeuse, dont le poème s'intitulerait alors

« La renaissance des amants » ? ^^


Oui en effet j’avais repris « la mort des amants » de Baudelaire pour l’ouverture d’un