128066230_1018121885337193_2287786865050

Blog littéraire et poétique :

Poétise ta vie

Interview Océane Rebelo



Pour la découvrir :


https://oceanerebeloauteure.blogspot.com (Site)

Océane Rebelo - Auteure @OAuteure ( twitter )

Océane Rebelo - Auteure @oceanerebelo8 ( Facebook )

https://www.instagram.com/oceanerebelo/ ( Instagram )




Question 1 – Il y a quelques temps, vous avez créé une cagnotte dans le but de reprendre des études pour être écrivain public : https://www.paypal.com/pools/c/8quQIT5Pvo . Êtes-vous actuellement en formation et si oui laquelle suivez-vous ?


Je ne suis pas encore entrée en formation. Il y a plusieurs facteurs qui entrent en compte : actuellement j’habite dans 25 m² sans chambre, et je devais déménager le 6 Novembre pour un appartement deux fois plus grand, avec chambre où j’aurais pu aménager mon coin bureau (et avoir du réseau) mais il y a eu le confinement… Puis je n’ai pas encore la somme qui me permettrait de suivre ma formation avec le CNED.



Question 2 –  Quel(s) genre(s) d'écrits / prestations envisagez-vous de proposer une fois écrivaine publique ?


Les écrits que je proposerai seront principalement romance et biographie. C’est un projet encore à murir. Les prestations seront très variables (CV, lettre de motivation, courriers administratifs, correction, rapport, etc…). Je vous en dirai plus une fois que je serai dedans �.



Question 3 –  Vous avez autoédité votre 1er roman « Danse dans le noir » sur Amazon  en 2019.Pourquoi avoir choisi Amazon et en êtes-vous satisfaite ?


Pour mon premier roman, j’avais soumis mon manuscrit à des maisons d’éditions dont j’ai eu 40% des réponses positives, mais elles me demandaient de débourser des sommes incroyables ! (Allant de 800 à 4.000 euros).

J’ai connu la plateforme Amazon KDP, grâce à Marine DERACHE, une écrivaine, qui ne demandait aucune avance, et honnêtement, j’avais peur d’investir alors que je n’avais que peu de notoriété.

C’est plus tard que j’ai appris qu’il y a « maison d’édition à compte auteur » (c’est l’auteur qui paie les frais) et « maison d’édition à compte d’éditeur » (les frais sont à la charge de l’éditeur).



Question 4 – De ce roman, que vous présentez sur votre blog  https://oceanerebeloauteure.blogspot.com/2020/07/danse-dans-le-noir-oceane-rebelo-danse.html, vous dites qu'il traite de la dépression, de la solitude, du suicide et que face à ces choses il y a des mots que vous auriez aimés entendre. ( « […] j’aurais aimé qu’on me dise tous ces mots avant que je ne fasse des choses stupides et que ces stupidités ne recommencent encore et encore… […] ».


« Quels mots aimerait-on qu'on nous dise dans ce genre de situation ? » est une question que je me suis posée et je n'ai toujours pas trouvé la réponse. Pourriez-vous nous dire quels sont ces mots qu'on aimerait entendre ?


« Tu n’es pas seule », « je vais t’aider à aller mieux », « je suis là maintenant, tout ira bien », « Je ne suis pas eux, jamais je ne te ferai de mal ». J’aurais aimé ne pas être abandonnée par des personnes qui me disaient être là, et qui n’ont jamais tenue leur promesse. C’est seulement à 19 ans que j’ai trouvé mon conjoint qui m’a sauvée, et je ne plaisante pas. Il m’a sortie de la dépression alors que mes démons me rongeaient encore. Attention, je ne dis pas que l’amour résout tout, c’est de loin la thématique de Aimdez-moi. Il suffit de parler à des personnes guéries, matures, et parfois professionnelles… Parler et lâcher prise…



Question 5 –  Vous écrivez aussi de la littérature jeunesse. Pour quelle tranche d'âge ? Abordez-vous aussi le thème de la dépression, de la solitude et du suicide ?


Non, pas encore. C’est un projet qui mérite d’être plus réfléchis. Ce serait dans la tranche d’âge de 2 à 5 ans. Je préfère ne pas dévoiler les thèmes pour le moment. En tout cas, il ne parlera pas de dépression, solitude et suicide. Ce sera beaucoup plus joyeux !

Dans les grandes lignes ce serait du développement personnel (expliqué à des enfants). Il est important de s’aimer dès son plus jeune âge…



Question 6 – Sur twitter https://twitter.com/Oauteure, vous avez récemment posté un dessin de sorcière. Vous êtes donc aussi illustratrice ?

Absolument pas ! Je faisais du coloriage pendant les premiers jours du deuxième confinement. Je suis très mauvaise dessinatrice (et cuisinière), mon petit frère pourra en témoigner.



Question 7 –   Dans un tweet du 6 novembre 2020, vous avez écrit : « […] je voulais être éditrice ». Est-ce toujours une envie et si oui, quel(s) genre(s) de livre aimeriez-vous éditer ?


C’était un projet lorsque j’étais étudiante en littérature mais je n’ai pas passé le BAC à cause des problèmes familiaux… Je suis vraiment déçue des personnes qui devaient me tirer vers le haut et qui n’ont rien fait pour ma réussite.

Maintenant je suis sur mon projet d’écrivain public et romancière, je veux être indépendante. Je peux être fière de mon évolution. Je me suis construite seule.



Question 8 –  En tant qu' auteur autoéditée, êtes-vous en micro-entreprise ? Si oui, êtes-vous en micro-entreprise commerciale ou libérale ? Et savez-vous qu'en 2021, l'autoédition rentrera dans le régime des artistes-auteurs ? Qu'en pensez-vous (si vous avez un avis) ?


Non, je ne suis pas en micro-entreprise, j’ai le statut d’auto-entrepreneur. Si mon activité augmente d’ici quelques années il aurait fallu que je change de statut… Autant tout faire d’un coup !

Je n’étais pas du tout au courant. C’est une excellente nouvelle, car an tant qu’auto-éditée je pourrais continuer mon activité sans avoir l’obligation d’être en maison d’édition. Je veux être libre de gérer mes affaires et continuer l’autopublication.



Question 9 –  Pourriez-vous nous partager un extrait de votre roman « Danse dans le noir » et du livre jeunesse que vous comptez bientôt publier ?


Danse dans le noir : « Les volets, les fenêtres, tout est fermé. La seule lumière qui m’éclaire est celle des flammes des bougies. J’ai besoin de ma mère. Maman, tu m’entends ? J’ai besoin de toi. Qu’est-ce que tu m’aurais dit de faire ? Adossé au mur du salon, je me suis glissée jusqu’au sol. Je n’ai même plus la tête aux études. Des examens approchent, aucune révision n’a été faite depuis les deux dernières semaines. Maman, je sais que tu m’aurais soutenue. Si tu savais, j’ai tant besoin de te sentir près de moi. Peux-tu venir sécher mes larmes ? Mes poumons me font tellement mal, maman. Viens me prendre dans tes bras. Sécher mes joues. Me couvrir de baisers comme au temps où j’étais gamine. S’il te plaît, viens enrober d’amour mon petit cœur fragile. Il a un fort besoin d’être aimé. Tout s’enchaîne en ce moment, c’est une catastrophe. Je suis la seule responsable. Responsable de ta mort. Si je n’étais pas née, ton cancer ne se serait pas déclenché. Je suis responsable de l’absence de papa. Je n’ai pas de famille. Je ne veux plus aller en cours juste pour être avec ce garçon. Justin. Justin. Justin. Ses prénoms et son nom résonnent dans mon esprit. Justin Alexander Heaven. Son nom est tellement beau. Il est paradisiaque. Maman chérie, viens-moi en aide. Ma vie n’est pas si parfaite que ce qu’elle en a l’air. Viens à moi, ou je viendrai à toi plus tôt que prévu. Tu as été vivante pour mourir, et tu es morte pour vivre dans le cœur d’autrui. Dans le mien qui est émietté. »


Aimdez-moi : « Vous connaissez cette envie intense que vous avez quand vous voulez fumer quand vous êtes stressé, aller à la sale quand vous êtes passionné par le fitness ou la musculation, cette envie très forte de sauter dans la moindre flaque d’eau quand il fait très chaud ? Moi, cette envie est la même avec la mort depuis que j’ai commencé mon collège dans le Nord. En revenant dans le sud avec ma mère, je pensais que toute cette année allait être oubliée. Naïve et optimiste que je suis… J’ai bien trop rêvée. »

PS : mon deuxième livre est un roman réaliste, dramatique, basé sur mon passé. C’est comme un journal intime.



Question 10 – Sur Instagram, vous avez diffusé une série de questions à ne pas poser à un auteur ( à savoir : On peut lire votre livre gratuitement ? Pourquoi vous écrivez ? Ça gagne bien un auteur ? Mais tout le monde peut écrire un livre … D'où viennent vos idées ? ) https://www.instagram.com/p/CHX8DivlrnZ/


Ai-je posé des questions à ne pas poser à un auteur ?  Si oui, lesquelles ? ^^


Personnellement, je n’ai pas trouvé vos questions intrusives ! En ce qui concerne les thématiques de mon projet jeunesse, si je préfère les garder privées c’est que je fais difficilement confiance « à l’autre ». Mes idées pourraient être volées…



J’ai été ravie de répondre à vos questions, merci de m’avoir contactée et j’espère à très bientôt pour de nouvelles aventures !


Océane




Découvrez son roman


« Danse dans le noir »

https://www.amazon.fr/dp/1099551773/



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Interview Anne-Sophie Hennicker

Pour la découvrir : • https://anne-sophie5681.wixsite.com/portfolio • Anne-Sophie Hennicker @AHennicker ( twitter ) • @anajazart ( Instagram ) Question 1 – Vous avez publié « Destins croisés », tome 1

Interview Miss Harmonie

Pour la découvrir : • https://missharmonie1474.wixsite.com/website-2 • Miss harmonie @Missharmonie19 ( twitter ) • https://www.wattpad.com/user/MissHarmonie1474 ( Wattpad ) Question 1 – Vous avez 19 a